mobilite-durable-brest.net
Se déplacer autrement au quotidien dans le Pays de Brest

Accueil > Les PDE du territoire > DCNS > Enquête et diagnostic

Enquête et diagnostic

jeudi 19 septembre 2013

En septembre 2006 un questionnaire avait été transmis individuellement à tous les personnels de l’établissement (3100 exemplaires).
En terme de participation l’enquête fût un succès avec un taux de retour de 60 % (1830 questionnaires rentrés).

Domiciliation et temps de trajet

Les salariés de DCNS habitent pour un tiers à Brest, un autre tiers habite à Brest métropole océane (hors Brest) et le dernier tiers hors de la communauté urbaine. Cela représente pour 78% des sondés 10 à 30 minutes de trajet domicile-travail.
Le schéma ci-dessous est intéressant car il montre la provenance des salariés en fonction des portes d’accès à la base.

PNG - 93.2 ko

Répartition par mode :

  • 80 % des personnels utilisent leur voiture pour se rendre à leur travail (70,7 % tous les jours)
  • 11 % d’utilisateurs des bus/cars (4,5 % tous les jours)
  • 13,5 % de cyclistes (5,9 % tous les jours)
  • Le train/TER pour 1,7 %
  • A pied pour 5,3 % (2,8 % tous les jours)
  • Le co-voiturage pour 5,2 % (2,1 % tous les jours)

Pourquoi n’utilisez vous pas les transports collectifs ?

Cette question permet de voir ce qu’il y a à améliorer en priorité dans le réseau de TC? pour que les salariés l’utilise plus. Ainsi les 3 premiers facteurs sont :

  • Les horaires ne conviennent pas avec 39%
  • Les bus ne passent pas à proximité de mon domicile avec 33,5%
  • Un temps de trajet trop long avec 29%

Sur ces critères plusieurs remarques sont possibles. Tout d’abord on constate que les pourcentages correspondent peu ou prou à la part des salariés résidant hors Brest métropole océane. Or il est vrai que sur ces territoire les TC sont moins compétitifs que la voiture. Il faudrait faire une étude plus poussée sur le sujet en s’intéressant plus aux pratiques et connaissances du personnel sur le réseau de car départemental Penn-ar-Bed.
Par ailleurs il faudrait voir si le nouveau réseau de TC avec le tramway a fait évoluer ces chiffres.
Le quatrième facteur est lié aux contraintes familiales pour 28% des répondants. Ce critère apparaît comme le plus difficile à combler pour faire évoluer les pratiques.
Pour 8,3% des répondants il s’agit d’un problème d’information sur les circuits et les horaires. Il est plus facile d’agir sur ce point et tout le but de ce site internet est justement de fournir toutes les informations nécessaire à la pratiques d’un autre mode que la voiture seul.
Enfin le dernier critère est le coût pour 5,4% des sondés. A l’époque les entreprises ne participaient pas au financement de l’abonnement de TC mais DCNS l’envisageait déjà et avait donc demandé si une telle mesure pour aider les salariés à changer leurs habitudes. 44% avaient répondues que oui éventuellement. Depuis, cette mesure est en place, il s’agit donc de voir si elle a eu un impact important sur les pratiques.